Chiens d'arrêt

Les races de chiens d'arrêt qui s'offrent aujourd'hui aux chasseurs sont au nombre d'une vingtaine, si on laisse de côté celles dont la diffusion reste encore confidentielle en France. Parmi les races en pointe, on trouve trois des quatre races britanniques, et sept races continentale parmi lesquelles quatre races française - si l'on compte le griffon korthals - et trois races allemandes. Si les races britanniques - les pointers et les trois variétés de setters - se caractérisent en principe par des allures plus rapides et une quête plus étendue que les races continentales, celles - ci ont, au cours du XX ième siècle, été croisées pour la plupart avec des chiens britanniques, afin d'améliorer les qualité de nez et d'arrêt, ou de gagner de la vitesse et de l'étendue de quête.

Les races continentales comprennent des chiens à polis ras, les braques, des chiens à poils long, les épagneuls, et des griffons. Toutes ces races se distinguent certes, par leur apparence extérieure, leur taille, leur couleur, etc... mais surtout par leur façon de travailler et leurs aptitudes fondamentales.

Le setter Anglais

Le setter anglais

Le Setter anglais talonne aujourd'hui en France l'épagneul breton en nombre de naissances.

le setter gordon

Le setter gordon

Le setter Gordon est le plus grand et le moins rapide des chiens anglais et ressemble à un continentale.